Société

360 millions de chrétiens persécutés dans le monde

25 janvier 2022
Crédits photo : LaetitiaBlaBleuz / Flickr
Temps de lecture : 2 minutes

L’ONG Protestante « Portes Ouvertes » publie comme chaque année son index de la persécution des chrétiens. Les chiffres de 2021 marquent une augmentation de près de 34% par rapport à ceux de l’année dernière.

« Tous les principaux indicateurs de la violence contre les chrétiens font état d’une augmentation des faits violents par rapport à l’année précédente » indique en préambule le rapport sur la persécution des chrétiens dans le monde 2022. Selon ces données, 360 millions de chrétiens ont été « fortement persécutés ou discriminés » en raison de leur foi. Des chiffres édifiants.

Une hausse constante de la persécution

Depuis neuf ans, la persécution des chrétiens connait une hausse constante. Ainsi, cette année, ce sont 5.898 chrétiens qui ont été tués en raison de leurs croyances – soit seize chrétiens par jour. Une augmentation de 24% par rapport à l’index 2021. Il en va de même pour le nombre d’églises ciblées qui a augmenté de 14% et celui des chrétiens détenus en hausse de 44%.

Pour la première fois depuis vingt ans et alors même que les persécutions continuent d’augmenter en Corée du Nord, le pays de Kim Jong-un n’est plus le premier persécuteur des chrétiens. Le régime totalitaire asiatique est cette année devancé par l’Afghanistan. Depuis la chute du régime et la prise du pouvoir par les talibans en août 2021, les chrétiens se retrouvent grandement menacés. La situation inquiète l’ONG. Après avoir fait la chasse aux minorités religieuses, les talibans contraignent aujourd’hui les chrétiens afghans à abjurer leur foi sous peine de mort. Dans d’autres pays, comme la Somalie, la Libye, l’Iran, l’Arabie Saoudite ou le Nigéria, le sort des chrétiens est également gravement menacés. Souvent considérés comme des citoyens de seconde zone, les chrétiens mettent en jeu

Si la France n’apparait pas cet index des persécutions mondiales à l’encontre des chrétiens, les actes anti-chrétiens sur le sol français ne cessent de se multiplier par ailleurs. Depuis le 1er janvier, près d’une dizaine d’églises – dont la basilique de Saint-Denis – ont été la cible de dégradations et profanations. En 2021, le Ministère de l’Intérieur fait état de 686 actes contre les chrétiens.

Islamisme comme première cause de persécution

Si plusieurs causes peuvent expliquer la hausse des persécutions contre les chrétiens, l’islamisme apparait comme le premier facteur de menace. À cela s’ajoute, la répression communiste comme en Chine ou en Corée du Nord où les chrétiens doivent souvent se cacher pour vivre leur foi. La troisième cause, plus fréquente dans les pays d’Amérique du Sud, reste les réseaux de grande criminalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *