Politique

Bernard Cazeneuve attaque Jean-Luc Mélenchon

25 mai 2022
Crédits photo : Capture d’écran / BFMTV
Temps de lecture : 2 minutes

Venu soutenir la candidate socialiste aux élections législatives dans la 15e circonscription de Paris, Bernard Cazeneuve n’a pas manqué d’égratigner Jean-Luc Mélenchon et la France insoumise.

La nouvelle union de la gauche n’est pas du goût de tout le monde. Bernard Cazeneuve a tenu exprimer ses réticences face à une union des partis de gauche derrière la France insoumise. « Une autre gauche est possible » a-t-il ainsi déclaré. Avant de préciser : « une gauche républicaine et laïque« . Celui qui a quitté le Parti socialiste après l’alliance au sein de la Nouvelle union populaire, sociale et écologique (Nupes), réitère ses attaques contre la France insoumise qui, selon lui, préfererait « attiser les colères [plutôt] que nourrir l’espérance.« 

Contre une gauche de la discorde

L’ancien ministre de l’Intérieur a continué son plaidoyer pour cette gauche alternative en s’adressant à la candidate socialiste, Lamia El Aarajeb. Il salue cette « républicaine dont la représentation nationale ne peut que s’enorgueillir. » «Il faut trouver les valeurs pour dire ce que nous sommes, avoir suffisamment de fierté de ces valeurs pour les porter dans une campagne et loin, dans le temps long de notre histoire», a-t-il martelé quelques militants assis dans une brasserie de l’avenue Gambetta (Paris 20e). Bernard Cazeneuve entend défendre une gauche où la fraternité, la laïcité, la concorde et la volonté d’apaiser sont des valeurs cardinales. Il en profite alors pour égratigner Jean-Luc Mélenchon et son projet politique. «La 6e République de Mélenchon, c’est la 4e République, sans les talents» lâche-t-il selon Le Figaro.

Si Bernard Cazeneuve a tenu à faire le déplacement pour apporter son soutien à la député sortante, c’est que face à elle – « chose inédite en France » note une journaliste du Figaro – la Nupes a décidé d’investir une autre candidate, issue des rangs de la France insoumise, Danielle Simonnet. Les deux gauches semblent éternellement irréconciliables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *