Chasseurs et légionnaires mobilisés pour les Restos du cœur

Au cœur de l’Aveyron, une partie de chasse a été organisée pour fournir de la viande de cerf et de sanglier aux bénéficiaires des Restos du cœur du département.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Alors que la chasse se trouve au cœur des débats, suite à la proposition de Yannick Jadot de l’interdire le week-end et pendant les vacances scolaires, ce week-end, dans le Larzac, chasseurs et légionnaires se sont mobilisés pour les Restos du Cœur.

Au cœur de l’Aveyron, une partie de chasse a été organisée pour fournir de la viande de cerf et de sanglier aux bénéficiaires des Restos du cœur du département. Les chasseurs des Liquisses, de Millau et de La Cavalerie se sont joints à des légionnaires pour chasser dans le camp militaire du Larzac.

Des bénévoles des Restos du cœur distribuent de la nourriture à Paris, le 13 octobre 2020
/ Crédits : Christophe ARCHAMBAULT

C’est la Fédération départementale des chasseurs de l’Aveyron qui est à l’origine de cette initiative. Le Président de la Fédération Jean-Pierre Autier a réussi à rassembler plus de 80 chasseurs pour l’occasion.

Ainsi, à l’issue de cette journée, tout le gibier obtenu a été confié à l’atelier de découpe de la maison Conquet pour un contrôle vétérinaire qui autorisera la livraison de la viande en portions aux Restos du cœur.

Laurie de Reynal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

engage