Géopolitique

L’ambassade de Russie en France a dévoilé un clip de sensibilisation contre la « russophobie »

21 mars 2022
Image du clip de l’Ambassade russe en France / credit photo : twitter Ambassade russe / capture d’écran
Temps de lecture : 2 minutes

L’ambassade russe en France vient de publier ce lundi 21 mars une vidéo sur son compte Twitter. Il s’agit d’un clip pour dénoncer la russophobie qui a pris de l’ampleur depuis le début de la guerre en Ukraine.

Une chasse aux sorcières a eu lieu pour bannir du monde de la culture des artistes, auteurs ou œuvres littéraires d’origine russe en France, mais aussi dans de nombreux autres pays européens.

De la russophobie envers un Husky sibérien

Le clip qui dure presque deux minutes prend place dans un chalet avec une ambiance qu’aux allures de Noël. On retrouve à l’intérieur plusieurs individus jouant à des jeux divers. Il y a également dans la même pièce plusieurs chiens. Soudain un homme sonne à la porte accompagné de son fidèle compagnon. Il s’agit d’un invité pour la « fête des chiens » du quartier. La propriétaire ouvre la porte et commence a caresser l’animal. L’homme lui signale qu’il s’agit d’un Husky Sibérien. L’ambiance change totalement et la propriétaire demande à l’homme de quitter sa maison avec son chien. Il est possible de comprendre qu’elle refuse la présence de l’animal du fait que sa race le rapproche de facto de la Russie. L’homme décide de partir avec son animal. Soudain les autres chiens de la maison décident eux de faire preuve de tolérance et sortent de la maison pour venir jouer avec le maitre et son Husky. Les invités décident eux aussi de sortir et de finalement accepter l’homme et son animal. À la fin du clip un slogan est visible à l’écran « Boundaries are in human heads » que l’on peut traduire par « les frontières sont dans l’esprit des gens« . Puis un autre message apparait à l’écran « Stop spreading hate » littéralement « Arrêtez de répandre la haine« 

Une méthode de communication rare pour la Russie

Il est rare que la Russie utilise des clips de campagne notamment en Occident. Il s’agit d’une volonté de faire prendre conscience de la haine qui peut engendrer le conflit envers des citoyens russes vivant en Occident et étant totalement étrangers à ce qu’il se passe sur le théâtre ukrainien. Il n’y a pas eu pour le moment une réaction du gouvernement ni des candidats à l’élection présidentielle concernant ce clip qui comptabilise plus de 200.000 vues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *