International

L’Australie va rouvrir ses frontières aux touristes vaccinés

7 février 2022
Le Premier ministre Scott Morrison/ Crédits photo Rohan Thomson/Getty Images
Temps de lecture : 2 minutes

Le Premier ministre australien Scott Morrison a annoncé que l’Australie allait enfin pouvoir rouvrir ses frontières aux touristes du monde entier à partir du 21 février. Toutefois, le pays ne sera accessible qu’aux personnes vaccinées.

Il y a maintenant deux ans, plus précisément en mars 2020, le gouvernement australien avait décidé de fermer les frontières du pays afin de se protéger de la pandémie de Covid-19. Les éventuels touristes ne pouvaient plus se rendre en Australie, et les Australiens eux-mêmes ne pouvaient pas non plus quitter le pays.

Un assouplissement des mesures après deux années

Le Premier ministre Scott Morrison a annoncé la nouvelle après une réunion du cabinet sur la sécurité nationale, il a alors souligné que « cela fait presque deux ans que nous avons décidé de fermer les frontières de l’Australie. » Ce dernier a également rappelé les modalités de de la réouverture des frontières. « L ‘Australie rouvrira ses frontières à tous les détenteurs de visa le 21 février, si vous êtes doublement vaccinés, nous avons hâte de vous accueillir de nouveau en Australie. » Même avant l’apparition de la pandémie, le pays était connu pour sa fermeté sur la question des douanes et de l’immigration, étant assez rigide sur la validation des visas.

La fin de la stratégie « zéro Covid »

Depuis l’apparition du variant Omicron, le pays a du abandonner sa politique controversée du « zéro covid » qui a été appliquée via des politiques sanitaires très restrictives. En effet le bilan de la politique menée jusqu’alors a soulevé de nombreuses polémiques à la fois en Australie, mais aussi dans le reste du monde. Notamment avec l’affaire Djokovic qui a fait la une de la presse internationale pendant l’Open d’Australie. Le joueur de tennis serbe, n’étant pas vacciné, n’avait pu prendre part au tournoi international et avait été renvoyé chez lui.

De plus, la politique sanitaire du pays a entrainé des pertes économiques massives, notamment dans le secteur touristique. Selon la Chambre de commerce et d’industrie australienne, cette fermeture stricte des frontières aurait coûté près de 2,27 milliards d’euros par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *