Le MMA enfin autorisé en France

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Depuis février 2020, le MMA est officiellement autorisé en France. Ce fut en effet l’un des seuls sports de combat qui n’avait toujours pas obtenu les agréments nécessaires afin d’être pratiqué et diffusé en France.

Le MMA combine plusieurs sports de combat en une seule discipline. Prises de judo, coup de pieds, coup de genoux ou techniques de boxe… en somme, tout y est autorisé.

Longtemps considérée comme la plus violente des disciplines sportives, véhiculant une image controversée voire sulfureuse, le MMA est aujourd’hui le seul sport de combat qui autorise les coups au sol, une règle jugée inadmissible en matière d’éthique par le ministère du sport en France. C’est en partie pour cette raison que cette discipline fut longtemps reléguée au rang des sports illégaux.

Crédits : Steve Marcus / Getty Images / AFP

Tout comme la boxe, le MMA oppose deux combattants qui s’affrontent à l’intérieur d’une cage octogonale baptisée “l’octogone”. Les combattants de MMA peuvent se servir des parois de la cage pour s’élancer sur leurs adversaires, ou à l’inverse, empoigner ces derniers contre ces dernières. Le combat se divise en 5 rounds de 3 minutes. Pour l’emporter, il existe plusieurs manœuvres. La première consiste à mettre son adversaire K.O. La seconde est le TKO (technical Knock-out), autrement dit un KO technique, c’est-à-dire un arrêt du combat décidé par l’arbitre qui estime que l’adversaire n’est plus en état de continuer le combat, bien que conscient.

La troisième option consiste à recourir à l’une des techniques de soumission utilisées dans le MMA, inspirée des techniques de soumission du grappling ou du jiu-jitsu brésilien tel que le “gogoplata” (un étranglement avec le tibia du pied), ou encore les plus classiques clés de bras ou clés de chevilles. L’adversaire s’avoue vaincu verbalement ou physiquement en tapant de la main sur le tapis. La disqualification est aussi une façon de gagner face à son adversaire si un combattant commet un acte illégal. La dernière des manières de gagner un combat, mais plus rare, est celle de l’abandon.

Sputnik

Malgré sa popularité en France et dans le monde entier, la MMA souffre encore d’une image d’un sport de combat violent et de marketing. L’omniprésence de l’argent, de la scénarisation de certaines rivalités et du show organisé en dehors de l’octogone agace généralement les puristes des arts martiaux traditionnels, selon lesquels ce sport se négligerait les valeurs morales originelles, tel que la générosité, la bonté, la courtoisie et l’honneur.

Livre Noir

Une réponse

  1. Super article, je viens de voir la vidéo sur YouTube et en lisant l’article on voit bien que vous n’avez pas négligé le sujet mais l’avez également travaillé sur le fond, bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

engage