Géopolitique

Les inquiétudes d’un général américain sur la Chine

16 février 2022
Soldats de l’armée chinoise / Credit photo : China Daily/Reuters
Temps de lecture : 2 minutes

Selon un général de l’armée américaine, la Chine pourrait profiter de la crise ukrainienne pour tenter des manœuvres en Asie du Sud-Est.

La Chine qui revendique plusieurs territoires en Asie du Sud-Est pourrait agir dans les prochaines semaines en profitant de la confusion de la crise ukrainienne.

« J’ai des inquiétudes »

Le général Kenneth Wilsbach, Commandant des forces aériennes des États-Unis dans le Pacifique, a fait part de ses préoccupations à des journalistes alors qu’il se rendait au salon de l’aéronautique à Singapour. Pour lui la Chine souhaite profiter de la situation complexe en Europe afin d’effectuer des actions en Asie du Sud-Est. Il a notamment souligné : « Si on se demande, est-ce que la Chine va voir ce qui se passe en Europe et tenter quelque chose dans l’Indo-Pacifique, effectivement, c’est une préoccupation. » Et d’ajouter : « J’ai des inquiétudes sur le fait qu’ils pourraient vouloir en profiter. Cela ne serait pas surprenant s’ils tentaient quelque chose qui pourrait être provocateur, pour voir comment la communauté internationale réagit. » Pour lui, Pékin pourrait obtenir « une opportunité de gains » dans cette crise ukrainienne, notamment grâce à un potentiel rapprochement sino-russe.

Une prochaine crise à Taiwan ?

Il faut rappeler que la Chine revendique certains territoires en mer de Chine. Pékin fait notamment pression sur l’ile de Taiwan qu’elle souhaite récupérer avant le centenaire du parti communiste chinois qui aura lieu en 2049. L’ile ne cesse de subir depuis plusieurs mois des attaques informatiques massives. C’est une véritable guerre d’usure que mène la Chine. Cependant ce n’est pas le seul territoire que revendique Pékin qui a des vues sur des iles ou parcelles proches de ses frontières. Depuis quelques années les Américains essayent de se désengager du Proche et Moyen-Orient afin de se focaliser sur cette partie du globe. Il est probable que des crises géopolitiques soient fréquentes en mer de Chine dans les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *