Géopolitique

L’Indonésie commande 42 Rafale

10 février 2022
Crédits photo : Airwolfhound / Flickr
Temps de lecture : 2 minutes

L’Indonésie signe un contrat pour 6 Rafale, dans une commande totale qui prévoit 42 avions de combat français. Un nouveau succès pour Dassault Aviation, fleuron de l’industrie française.

« C’est officiel, l’Indonésie commande 42 Rafale » s’est félicitée Florence Parly, ministre des Armées, sur son compte Twitter. Un contrat portant sur l’acquisition de 42 Rafale a ainsi été signé entre l’Air Vice Marshal d’Indonésie, Yusuf Jauhari, et Éric Trappier, PDG de Dassault Aviation, en présence de Probowo Subianto, ministre indonésien de la Défense et de son homologue française, Florence Parly à Djakarta.

Ce contrat vient s’ajouter à une liste de six autres succès commerciaux. Depuis 2015, ces avions de combats français ont été exportés en Egypte, en Inde, en Grèce, au Qatar, en Croatie et aux Emirats Arabes Unis.

Une commande clef en main

Au-delà de la commande de 42 Rafale – 6 livrés dans un premier temps, puis 36 dans un second temps – l’Indonésie a passé un accord « clef en main. » Ainsi, en plus de la livraison des avions à l’armée de l’air indonésienne, la France s’engage à fournir une formation aux équipages, un soutien logistique pour la mise en route de ces rafales, et un centre d’entrainement avec deux simulateurs.

«C’est un immense honneur pour Dassault Aviation de voir le Rafale intégrer la très prestigieuse Force Aérienne de l’armée nationale indonésienne (..). Je remercie les autorités indonésiennes de la confiance qui nous est accordée. Ce contrat marque le début d’un partenariat de long terme, qui se concrétisera par la montée en puissance rapide et concrète de la présence de Dassault Aviation dans le pays», déclare Éric Trappier, selon Le Figaro.

A l’aspect économique, s’ajoute un aspect géopolitique. Cette signature annonce un rapprochement entre la France et ses nouveaux partenaires de l’Asie-Pacifique que sont l’Inde et donc l’Indonésie. Pour Djakarta, ce contrat lui permet de diversifier ses alliances dans un contexte de plus en plus tendu entre les Etats-Unis et la Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *