Société

Livre Noir censuré par YouTube

18 mars 2022
Temps de lecture : 3 minutes

Le 17 mars, vers 19 heures, alors que Livre Noir proposait en direct une diffusion en version courte de son troisième volet sur le grand remplacement, cet épisode a été censuré. Sans mobilisation, Livre Noir risque de ne plus pouvoir diffuser de nouveaux formats pendant une semaine.

Tout commençait normalement. Près de 2.000 spectateurs regardaient en direct la première diffusion du reportage à Molenbeek sur le grand remplacement et ses conséquences. Mais alors que le film arrivait à sa fin, la vidéo a été supprimée par YouTube. À 19h03, un message d’erreur s’affiche sur la chaine de Livre Noir. « Votre contenu a été supprimé car il ne respecte pas les règles de la communauté » indique la plateforme. Les conséquences sont immédiates : « vous ne pouvez plus accomplir certaines actions (par exemple, mettre en ligne une vidéo, publier un post ou effectuer une diffusion en direct) pendant une semaine » avertit YouTube.

Que s’est-il passé ?

Cette version courte de notre reportage à Molenbeek (disponible en version longue sur la plateforme de Livre Noir) respecte pourtant les règles de la liberté de l’information. Pendant près de 30 minutes, des femmes, habitantes de Molenbeek, livrent face-caméra leur témoignage et leur expérience du grand remplacement dans leur quartier. Ces femmes sont souvent pointées du doigt, parfois violentées et craignent pour leur vie. Leur récit est donc nécessaire pour elles, comme pour les spectateurs. D’autre part, les premiers épisodes de cette série sur le grand remplacement – dans les cités et à Marseille – n’ont posé aucun problème. Ils ont même atteint des records d’audience avec pas loin de 2 millions de visionnages.

Après une rapide investigation, l’équipe de Livre Noir découvre que YouTube s’est en réalité servi du grand entretien avec Papacito pour censurer la chaine. Déjà après sa diffusion, en décembre 2021, la plateforme avait lancé un premier avertissement suite aux propos que tenait le célèbre youtubeur sur le Covid. Ne voulant pas perdre ce canal de diffusion, Livre Noir avait décidé de mettre en ligne une nouvelle version de cet interview en retirant les passages sur la crise sanitaire – et de télécharger la version complète sur sa plateforme indépendante.

Ainsi, YouTube ne pouvant attaquer directement le reportage sur le grand remplacement a décidé de signaler à nouveau l’entretien avec Papacito, alors même que la nouvelle version « respecte les règles de la communauté ».  

Quelles conséquences ?

La première conséquence directe de cette censure est l’impossibilité pour Livre Noir de rendre public le quotidien de ces femmes de Molenbeek qui ont accepté courageusement de témoigner face-caméra. Seule la version longue sur la plateforme du site est donc pour le moment accessible. Les conséquences du grand remplacement, tel qu’il s’est produit à Molenbeek, sont donc cachées au grand public.

La deuxième conséquence est l’impossibilité pour Livre Noir de produire et diffuser des vidéos pendant une semaine. Or, de nombreux formats étaient prévus tant des entretiens que des décryptages. D’autre part, Erik Tegnér, directeur de la rédaction de Livre Noir, actuellement au Donbass pour couvrir le conflit en Ukraine, ne pourra pas diffuser ses reportages tournés sur place. Et ce, alors même que très peu de journalistes français sont de ce côté de la ligne de front.

La dernière conséquence est financière. En effet, YouTube représente l’une des sources de financement de Livre Noir.

Ainsi, Livre Noir appelle à la mobilisation pour lutter contre cette censure et interpelle Monsieur Cédric O, secrétaire d’État chargé du Numérique, afin que la censure sur YouTube cesse.

    Ce reportage objectif et purement factuel, au cœur d’une ville Européenne, qui démontre de façon plus qu’évidente les dangers de l’Islam et du Grand Remplacement, doit être partage au plus grands nombre de nos compatriotes, et sans attendre.

    Le fait que YouTube en ait censuré la Bande-Annonce après seulement 24 heures, et sans aucune prétendue justification, montre bien le niveau de propagande étatique et de silenciation des voix dissidentes jamais atteint jusqu’alors dans une soi-disant « Démocratie Occidentale ».

    La situation est plus grave qu’on ne le pense, pour preuve les efforts grandissants des autorités pour cacher la vérité aux Français, de plus en plus flagrants et de plus en plus impossibles à nier. Chaque Français, chaque Patriote, chaque Citoyen Libre-Pensant, de n’importe quel bord politique et de n’importe quelle confession que ce soit, se doit de diffuser ce reportage autour de lui ou d’elle au plus grand nombre.

    Merci de diffuser la vidéo censurée sur votre site avec des hebergeurs alternatifs (odyssee, rumble.)

    Reportage visionné. D’utilité publique. Libre à chacun de garder les yeux fermés.

Répondre à Fabien Cappa Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *