Lyon : un homme handicapé et sa mère agressés à la gare pour un “mauvais regard”

Les agresseurs ont pris la fuite mais l’un d’eux a été interpellé peu après et placé en garde à vue où il a reconnu les faits.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Un homme handicapé mental et sa mère ont été agressés par quatre individus, vendredi dernier, en gare de Lyon Part-Dieu. Un suspect a été interpellé et placé en garde à vue.

Il n’aura suffit que d’un regard. Quatre individus s’en sont pris à un homme de 25 ans souffrant d’un handicap mental et à sa mère de 55 ans, peu avant 19 heures, vendredi dernier, en gare de Lyon Part-Dieu, selon les informations du Progrès.

Tandis que le jeune homme se faisait agresser, sa mère a tenté de s’interposer avant d’être bousculée et de chuter au sol. Les agresseurs ont ensuite pris la fuite avant que l’un d’eux ne soit interpellé par les policiers, puis placé en garde à vue, confirmant que l’agression avait été déclencée par “un mauvais regard”. Les investigations menées par la brigade de sûreté urbaine doivent permettre d’identifier les complices du mis en cause.

© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Cet événement intervient 5 ans après l’agression de Marin Sauvajon, le 11 novembre 2016. Alors qu’un couple se faisait attaquer par un groupe de jeunes à l’arrêt de bus de la gare Lyon-Part-Dieu, Marin Sauvajon, 20 ans à l’époque, s’était alors interposé pour défendre les victimes avant de monter dans le bus, suivi par les agresseurs. L’un d’eux l’avait alors asséné plusieurs coups de béquilles à la tête, le laissant pour mort. Plongé dans le coma, le jeune homme s’en était finalement sorti, mais porte toujours aujourd’hui les séquelles de son agression.

Maud Koffler

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

engage