Société

Nantes : des policiers pris pour cible par le jet d’une bouteille d’acide.

10 décembre 2021
Temps de lecture : 2 minutes

Une patrouille de police a été visée par le jet d’une bouteille contenant de l’acide chlorhydrique et de l’aluminium, à Nantes ce mercredi après-midi. Un mélange chimique explosif. Deux adolescents de 16 ans ont été interpellés et placés en garde à vue.

Sur l’avenue du Bout-des-Landes à Nantes, vers 16h, trois jeunes se sont approchés des policiers en surveillance près d’un point de deal. Soudain, l’un d’eux jette une bouteille contenant de l’acide chlorhydrique et de l’aluminium en direction de la voiture de police. Le mélange dangereux provoque une réaction chimique effervescente, entraînant le gonflement de la bouteille, une explosion et des projections d’acide. « Ils ont entendu une petite détonation. Un policier a ressenti une légère brûlure mais n’a pas été blessé », indique une source policière.

L’un des policiers a été très légèrement brûlé.

Les agresseurs ont pris la fuite mais deux d’entre eux ont été rattrapés et interpellés. L’un avait plusieurs autres bouteilles contenant de l’acide chlorhydrique, son frère avait un bout d’aluminium sur lui. Leur complice a réussi à prendre la fuite. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat local.

Cette agression sur ces policiers a vivement fait réagir le syndicat Unsa Police. Son secrétaire départemental Laurent le Tallec dénonce « une violence récurrente et banalisée envers les forces de l’ordre. Les actions de police au quotidien semblent effectivement déranger ces petites frappes de quartier qui pensent pouvoir sévir en toute impunité ». 

Laurie de Reynal