Société

Toulouse : des squatteurs s’installent chez un particulier, mais sont expulsés le jour-même grâce à un voisin

29 novembre 2021
Temps de lecture : 2 minutes

Filmés par un voisin en train de s’installer illégalement dans une maison inoccupée de Côte Pavée, une quarantaine de squatteurs ont été expulsés par la police, samedi 27 novembre 2021.

Les squatteurs ont menti et assuré à la police qu’ils vivaient là depuis le 21 novembre. Sauf que cette maison avait déjà été squattée depuis trois ans auparavant en 2018. À la suite de cette mauvaise expérience, le propriétaire qui se trouve dans les Pyrénées Orientales, avait demandé à son voisinage d’être vigilant. Ce samedi vers 15h, un des voisins qui passaient devant la propriété a été témoin d’un débarquement suspect et a donc pris l’initiative de filmer avec son téléphone.

Sur la vidéo, on voit ces intrus casser le cadenas du portail, puis celui sur la porte d’entrée, avant de les remplacer par des nouveaux. Le nom apposé sur la boîte aux lettres est lui aussi subitement changé. « Les occupants s’étaient fait envoyer du courrier chez moi depuis quelques jours, alors qu’ils ne s’étaient pas encore installés. Avec cette technique, ils pouvaient certifier qu’ils y vivaient depuis plusieurs semaines », confie le propriétaire des lieux. 

Pas de chance pour eux, la vidéo a finalement terminé dans les mains des enquêteurs de police.

Sur twitter, Émilion Esnault, a adressé ses remerciements « aux riverains vigilants », à la police nationale, et à la police municipale, également intervenue sur place. « Que force reste à la loi ! » a scandé l’adjoint au maire de Toulouse en charge de sécurité.

Laurie de Reynal