Culture

Un maire du Tarn interdit l’écriture inclusive dans les documents officiels

15 décembre 2021
Temps de lecture : 1 minutes

Le maire de la commune de Lauvaur (Tarn) Bernard Carayon a décidé d’interdire l’écriture inclusive « dans les écrits municipaux officiels ». L’élu LR appelle «tous les maires, comme les présidents d’exécutifs locaux à en faire autant».

« La culture américaine woke ne passera pas par nous », affirme le 13 décembre sur Twitter le maire.

Il y a deux semaines, le 30 novembre 2021, la décision a été prise lors du dernier conseil municipal de sa commune. Ce jour-là, les élus votaient une délibération modifiant le règlement intérieur de manière brève et précise : « L’utilisation de l’écriture dite inclusive est proscrite ».

Une mesure locale qui fait écho à la « la prohibition de son usage par l’Etat dans une circulaire d’Édouard Philippe, alors Premier ministre », rappelle l’élu.

Dans son communiqué, il critique notamment la décision de Paris d’avoir «pris l’initiative de re graver en écriture inclusive les panneaux de marbre rendant hommage à ses anciens élus».

Laurie de Reynal