Eugénie Bastié – La guerre des idées

Une réponse

  1. Merci, merci merci : à Livre noir d’abord, à chacune des personnalités qui se donne la peine de développer ses idées, au journaliste qui prépare son entretien, qui ne coupe pas la parole. Avec Livre noir, enfin, la qualité est de retour pour se nourrir intellectuellement, pour aider à penser. Quel plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

engage